Déguisement: Robe de la princesse des neiges

neige1Attention, je parle bien de la princesse des neiges et pas de la reine des neiges, cela a son importance.

Une autre des robes des « Contes de fées intemporels » de Citronille avait attiré mon attention. Une magnifique robe blanche, avec des flocons argentés, un peu de fourrure pour donner une idée de froid. Une robe ben différente de toutes les autres robes de princesses. Je me suis donc lancée en suivant le patron et les instructions du livre. Malgré quelques déconvenues dont je vais parler par la suite, cette robe a un succès fou, c’est même la robe préférée de certaines copines de ma fille, elle a été bien rentabilisée, même si elle m’a demandé pas mal de boulot!!!

Fourniture

  • Beaucoup de panne de velours blanche. Attention, ne vous fiez pas aux indications du livre, les métrages nécessaires sont faux. Je me suis faite avoir, je n’avais donc pas assez de tissu pour la jupe et j’ai du racheter un autre tissu. Comme je ne suis pas arrivée à trouver exactement le même blanc (le magasin de tissu avait fermé depuis), j’ai du tout racheter. Gloups le porte-monnaie 😦 Prenez donc plus que ce qui est indiqué, certains sites indiquent exacrement le métrage nécessaire
  • De la fourrure blanche
  • Des étoiles argentées à coudre
  • de la peinture « relief » argentée

Marche à suivre

Une fois le problème du métrage résolu, je n’ai pas trouvé de difficultés particulières à la réalisation de cette robe. Comme d’habitude il y a beaucoup de fronces mais il suffit d’être méthodique. Dorénavant, ma méthode est toujours la même: Je divise la jupe en 4 parties égales que je fronce séparément. Pour froncer chaque morceau, je bâtis 2 fois, en sens inverse et je tire donc les 2 fils en même temps pour froncer. Ca fait pas mal de travail de préparation mais les fronces sont régulières, et la couture est très facile par la suite.

Pour la décoration, j’ai utilisé 2 choses différentes:

  • Pour les manches, j’ai opté pour des étoiles argentées à coudre. Il n’y avait rien sur la robe du livre, mais je trouvais que ca faisait trop vide.
  • Pour la jupe, j’ai eu beaucoup de mal à réaliser ce que je voulais. J’ai cherché partout (sur le net et dans des magasins de couture) des flocons thermocollants, mais soit il n’y en avait pas, soit c’était à un prix inacceptable. J’ai donc décidé de peindre les flocons avec de la peinture 3D argentée que j’avais en stock (achetée à Cultura pour pas grand chose). J’ai d’abord fait des essais sur des chutes de tissus et ensuite j’ai reproduit les flocons sur la jupe (uniquement sur le devant). Pour que les flocons aient la même forme, j’ai fait une sorte de pochoir de flocon, et je l’ai réutilisé. Honnêtement, c’est cette partie là qui m’a pris le plus de temps, mais c’est aussi ce qui fait le charme de la robe. Ma fille (et ses copines aussi) adore les flocons et je ne regrette donc pas d’y avoir passé du temps…

Modification

Je n’ai pas mis de fourrure au col. Connaissant ma fille, je me suis dit que ca allait la gêner, et j’ai eu raison. De plus, la robe sans fourrure au col peut se porter en toute saison.

J’ai par contre rajouté de la fourrure blanche au bas de la jupe. Sans ça, je trouvais qu’il manquait une finition à la robe. avec la fourrure, qui fait un rappel de celle des manches, je trouve que la jupe a plus de tenue et la robe plus l’allure d’une robe de princesse.

Résultat:

neige2 neige3 neige4 neige1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s