« Chut, les enfants lisent »: Sur l’île des zertes

83740027_o

Cette semaine, pour ma participation à « Chut les enfants lisent » organisé par le blog http://www.devinequivientbloguer.fr, j’ai décidé de parler du 1er livre de Claude Ponti que j’ai lu à mes enfants: L’îles des zertes.

Je n’ai pas la prétention de présenter Claude Ponti, mais son univers est à la fois poétique, drôle, parfois absurde mais toujours finalement assez proche de la réalité même si il nous emmène dans les mondes qui au 1er abord semblent si différents du nôtre.

A quel âge?

Cet album est facilement accessible pour un enfant de 5 ans, peut se lire à 4 ans si votre enfant est sensible à ce genre d’univers. Il paraît qu’on peut essayer dès 3 ans, mais ca n’aurait jamais marché avec les miens, ils auraient posé bien trop de questions. Il peut bien sûr se lire bien après…

Histoire

C’est l’histoire de Jules, un Zerte, petit être à la tête et aux jambes bien humaines mais au corps protégé par un cube. Jules vit donc sur l’île des zertes, on y trouve des êtres aussi étranges que

  • des clous (vivants cela va de soi) qui se lient souvent d’amitié avec les zertes,
  • un marteau fou, le Martabaff, qui n’a qu’une envie: enfoncer les fameux clous
  • des trous, qui essaient bien sûr de vous engloutir en se plaçant devant vous quand vous ne faites pas attention
  • des oiseaux bizarres, les Couv’Touiour, qui veulent couver tout le monde
  • et une brique, inerte, dont Jules est fou amoureux

Comme d’habitude, dans les albums de Claude Ponti, l’univers est parfaitement déjanté, mais si bien présenté qu’on s’y croirait, et qu’on se prend d’affection pour ce petit héros, qu’on suit avec plaisir ses péripéties, et qu’on se prend au jeu de cette histoire d’amitié et d’amour.

Mon avis

C’est vraiment un livre magnifique que j’adore lire à mes enfants (contrairement aux imagiers dont je parlais il y a 15 jours dont je me lasse vite 🙂 ), et que je vous conseille vivement.

J’adore les jeux de mots, les mots inventés, les absurdités, les clins d’oeil, les émotions qui sont si bien représentées, ce lien si fort entre le dessin et les mots, et cet univers si poétique construit avec si peu de choses.

briqueponti-couve-touiours1

Publicités

3 réflexions sur “« Chut, les enfants lisent »: Sur l’île des zertes

  1. Pingback: La Box de Pandore de Mars 2016 [Chut, les enfants lisent] | Devine Qui Vient Bloguer?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s