Chut, les enfants lisents: Super-Sourde

super_sourde

Me revoici avec un livre qui a été offert à ma fille pour ses 8 ans. Il est donc tout indiqué aux enfants de 7 à 10 ans, mais mon fils de 5 ans et demi qui écoute également l’adore. Ils ne comprennent certainement pas les mêmes choses, mais tous les 2 sont fascinés par l’histoire.

Le style

Je ne connaissais pas de suite, et au début j’ai eu un peu peur car ma fille a décidé qu’elle n’aimait pas les BDs. Mais ce livre n’a rien d’une BD classique, d’un Boule et Bill ou d’un Astérix. Et mes enfants ont tout de suite accroché.

Les personnages sont incarnés par des lapins. Et après quelques pages, j’ai immédiatement pensé à la BD Maüs de Art Spiegelman qui utilise également des animaux dans une BD autobiographique (un chef d’oeuvre que je vous conseille vivement). Les images sont simples mais très parlantes, vraiment agréables. Et il y a beaucoup de texte pour compléter tout ça, ce que j’apprécie énormément. J’oublie parfois que je suis en train de lire une BD.

L’histoire

Après recherche sur le net, j’ai vu qu’il s’agissait d’une histoire autobiographique. L’auteur, Cece Bell, raconte son enfance et on écoute donc l’histoire d’une petite fille qui, suite à une méningite, devient sourde à l’âge de 4 ans.

On accompagne Cece pendant la découverte de son handicap, on suit son acceptation progressive, on comprend son rapport à l’appareil auditif qui lui permet certes d’entendre mais accentue également son handicap en le rendant visible. Cece va d’abord passer quelques années dans une école pilote, entourée d’autres enfants sourds, pour y apprendre notamment à lire sur les lèvres. Elle y trouvera beaucoup de réconfort mais devra par la suite réintégrer une école primaire classique, et là les choses vont se compliquer. Entre ceux qui la manipulent, ceux qui ne comprennent pas son handicap, ceux qui réagissent de manière inappropriée, il est difficile pour la petite Cece de trouver une vraie sérénité. Et il y a cet appareil si encombrant. Pour supporter cette différence, et s’en faire une force, Cece va s’inventer un personne de super-héroïne, qui entend tout mieux que personne grâce à l’appareil auditif en question: Super-sourde.

Mon opinion

C’est cette petite fille qui raconte, et le livre est tellement bien fait que l’on a vraiment l’impression de découvrir avec elle cet handicap, de partager chaque étape de l’acceptation de sa surdité, de subir ce qu’elle va devoir subir au quotidien, de se réjouir de certaines rencontres, moins d’autres. Mes enfants ont parfois le souffle coupé, je les vois souffrir intérieurement avec Cece, espérer que les choses aillent mieux, souffrir encore si ce n’est pas le cas ou souffler enfin quand une situation se débloque. Je ne pensais pas qu’une histoire si éloignée d’eux puisse les toucher autant. Ce livre leur montre une autre réalité, leur fait découvrir en douceur le handicap, tout en le situant dans un environnement concret qu’il connaisse par coeur. Ce livre détaille si bien les situations qu’elles leur parlent, qu’ils ressent réellement ce que Cece ressent.

C’est un livre à lire avec ses enfants, car il peut aussi apporter beaucoup aux adultes.

Je ne peux donc que vous le conseiller;-)

01ORIGINSPanelsREVISED

Je participe avec cet article à l’initiative « Chut, les enfants lisent » du blog: http://www.devinequivientbloguer.fr/

 

Publicités

2 réflexions sur “Chut, les enfants lisents: Super-Sourde

  1. Pingback: Chut, les enfants lisent ! # 149 | BBB's mum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s