Chut, les enfants lisent: Nao est en colère

nao-colere

Voilà un livre pour les enfants très jeunes, acheté dans un vide grenier. Une belle découverte: Nao est en colère de Kimiko

Pour quel âge?

L’idéal est sans doute entre 18 mois et 3 ans. Mon fils de 2 ans et demi l’aime beaucoup, il me le réclame tous les soirs depuis 1 semaine.

L’histoire

Elle est très simple, mais c’est ce qu’on attend d’un livre destiné à des enfants si jeunes. Nao construit une tour de cubes, pour son château, mais il n’y arrive pas, la tour s’écroule à chaque fois. Un 2ème enfant apparaît, il se moque de Nao. Nao s’énerve, donne un coup de pied dans un cube, qui finit sur le pied du 2ème enfant. Tout le monde se met à pleurer, ces pleurs collectifs finissent en câlin. Nao propose de construire un hopital pour venir soigner le pied de l’autre enfant.

Vous voyez, c’est très simple, mais c’est une situation qui parle beaucoup aux enfants de cet âge. En peu de pages, plusieurs problèmes qui les touchent de près sont abordés. Le fait de ne pas réussir quelquechose qu’ils entreprennent, et la gestion de leur frustration. Les éventuelles moqueries des autres. La colère. Les pleurs. la réconciliation, le jeu collectif, le fait de comprendre que ce n’est pas si grave… Des notions très simples. Mais cela fonctionne

Les illustrations

Grande, très colorées, très parlantes. Rien de révolutionnaire, mais mon fils s’arrête sur des détails malgré tout

Mon avis

Une belle découverte, un livre simple mais qui marchera à coup sûr auprès des enfants autour de 2 ans, un bon moyen de parler de la colère et de la frustration aux enfants. Et en plus, un livre peu cher. Que demander de plus?;-)

Je participe avec cet article à « Chut, les enfants lisent » du blog http://www.devinequivientbloguer.fr/

Publicités

Chut, les enfants lisent: la boîte aux mots interdits

51uxixfkmkl-_sx440_bo1204203200_

Cette fois ci, je voudrais vous parler d’un livre que nous avons acheté dans le cadre d’un festival du livre organisé par l’école:

La boîte aux mots interdits, de Marie Bataille (Auteur) et Ulises Wensell (Illustrateur)

Il s’agit d’un livre issu des « Belles histoires » qui convient sans problème à partir de 4 ans, peut être même avant. Et qui a intéressé ma fille qui à l’époque en avait 7.

L’histoire

C’est l’histoire d’un petit garçon dont le papa, maître Tôa, est professeur de Dignité. De ce fait, il est très à cheval sur le langage employé chez lui, et interdit absolument tous les mots un peu étranges, un peu rigolos que l’on pourrait employer. Il les enferme dans une petite boîte: la boîte aux mots interdits. Il est bien évident trop tentant pour ce petit garçon d’avoir une telle boîte dans la maison, et un beau jour, en l’absence de son père, il va libérer tous les mots interdits. Ces mots interdits sont de petits êtres aux formes étranges, ils vont s’empresser d’aller chatouiller, taquiner tous les voisins. Mais bien loin de gêner les gens, cela va beaucoup les amuser. Ces mots interdits (qui sont tous très mignons) vont leur apporter de la joie. Maître Tôa va très rapidement le comprendre. Le petit garçon ne sera pas grondé, mais deviendra responsable de la boîte qu’il pourra ouvrir à certains moments.

Ce que j’en pense

C’est un très beau livre. Il ne s’agit pas d’une histoire drôle mais ce livre arrache beaucoup de sourires aux enfants (et aux parents). Ils se demandent d’abord ce qu’il y a dans la boîte bien sûr, partagent la curiosité du petit garçon, et sont émerveillés par tous ces mots magiques qui sont aussi coquins qu’eux. Et ils aiment entendre le son de  ces mots tout mignons qui ne sont pas courants: patapouf, chouia, chichi, tripatouille, … ils ont tous une sonorité rigolote. Un bon moyen de jouer avec les sons, pourquoi pas pour essayer d’en inventer d’autres.

Bref, un chouette livre, qui ne coûte pas grand chose en plus 😉

page38

Je participe avec cet article à « Chut, les enfants lisent » du blog http://www.devinequivientbloguer.fr/

Tableau à faire faire à un enfant: paysage à partir de lignes continues

P1130162

Voilà une idée de tableau que j’ai trouvée sur le blog au fil des jours qui le tient lui même d’un site anglais dont l’accès a été restreint (impossible donc pour moi de donner le lien vers le site initial).

Il s’agit de créer un paysage uniquement à partir de lignes continues partant de la gauche de la feuille et se terminant à droite de la feuille. Je pense qu’initialement, le ce type de tableau est plus adapté à des enfants d’une dizaine d’années. Mais j’ai trouvé intéressant le concept et je l’ai donc proposé lors de la soirée pyjama que ma fille a organisé pour ses 8 ans, avec 2 de ses copines du même âge. Mon fils de 5 ans a aussi essayé de s’y mettre. Et au final, j’ai trouvé qu’il était tout à faire possible qu’un enfant de 8 ans comprenne l’objectif à atteindre et parvienne à une réalisation très intéressante. Surtout si il est intéressé par le dessin ou l’art en général. Sur 3 filles, 2 ont vraiment joué le jeu et ont réalisé des paysages très sympas!

Lire la suite

« Chut, les enfants lisent »: livre pour enfants: « Ca, je connais »

ca-je-connais

Les imagiers sont un grand classique de la littérature enfantine, un passage obligé pour tous les enfants qui adorent découvrir au fil des pages les objets qui les entourent au quotidien ou au contraire des animaux qu’ils n’ont jamais vus. Ils enrichissent alors leur vocabulaire à une vitesse folle.

Sauf que voilà, au bout du 3ème enfant, moi, les imagiers, je peux plus les voir en peinture. Répéter et répéter encore les mêmes mots (surtout que généralement les enfants ont leurs pages préférées et bouclent dessus), revoir sans arrêt les mêmes photos/dessins, c’est lassant. Et généralement, tous les imagiers se ressemblent. On a beau essayé de varier, on en revient toujours aux mêmes objets, rien de neuf à se mettre sous la dent.

Alors, quand, pour la 1ère fois, j’ai découvert un imagier VRAIMENT original, qui aborde les objets sous un autre angle, celui de l’enfant, je dis bravo. Et c’est avec plaisir que je lis ce livre à mon petit dernier qui adore reconnaître les objets dont on ne lui parle jamais mais qui font pourtant partie de son quotidien: le verre de lait renversé, la banane un peu trop mûre, le tee-shirt ou le bavoir tout tâché, la poupée à qui on a coupé les cheveux ou la voiture qui a perdu 2 roues… Il y a de vrais perles dans ce livre et il provoquera, à coup sûr des sourires sincères!

Oui ca reste un imagier, mais il est différent et il apporte un peu de nouveauté. Je recommande vraiment ce livre, et suis très contente de pouvoir en parler à travers l’initiative « chut les enfants lisent »: http://www.devinequivientbloguer.fr. Pour les parents qui se sont lassés des imagiers classiques, et pour les enfants qui vont se régaler 🙂

Calendrier de l’avent: punch box

L’année dernière, j’avais réalisé 2 calendriers de l’avent pour mes enfants, en utilisant le concept de punch box. C’est un concept que je trouve génial et que j’avais troivé par hasard sur Internet. Beaucoup l’utilisent pour des anniversaires. L’idée est de cacher des objets dans de petites boites reocuvertes d’un papier léger. L’enfant doit donner un cou de poing pour transpercer le papier et pouvoir récupérer la surprise.

Lire la suite

Anniversaire dinosaure – les activités

Hop, je continue avec cette fois les activités de la journée.

Etaient invités 5 garcons et 2 filles, avec les 2 miens il y avait donc 9 enfants en tout.

Accueil

Pour accueillir tout le monde, il y avait quelques coloriages de dinosaures à disposition, des dinosaures un peu partout dans la maison à disposition. Tout le monde est arrivé presque en même temps, donc le temps d’accueil a été court, et ils ont tout de suite voulu commencer les activités. J’avais aussi fabriqué, avec l’aides des enfants des masques de dinosaures (et des masques de papillon pour les filles):

masque-papillon P1070737

Lire la suite