« Chut, les enfants lisent »: Crotte de nez

crottedenez

Voilà un livre au titre très poétique, n’est ce pas? Et je ne vous cache pas que le contenu l’est tout autant. Oui c’est un livre très pipi/caca/prout, mais il en faut aussi. Et celui là est tellement bien fait qu’il continue à faire hurler de rire mes enfants. Mon fils se tord littéralement de rire à chaque fois que nous le lisons, et rien que pour ça, ce livre est une perle.

Crotte de nez, d’Alain Mets

L’histoire est très drôle. D’un humour propre aux enfants de 3 à 5 ans en plein dans la phase pipi-caca qu’on aimerait voir le plus courte possible. Mais très drôle quand même. J’y ai déjà eu droit 2 fois à cette phase (la 3ème ne va pas tarder), et c’est parfois très lourd. Il m’est arrivé souvent de m’énerve, de ne plus supporter de voir mes enfants rire bêtement, en continu, juste à l’évocation des mots magiques. Ce livre a au moins le mérite de faire participer les parents à cette phase obligatoire dans le développement d’un enfant, c’est une pause pendant laquelle oui on a le droit de rire comme un fou de tout ça, et ca fait du bien.

Lire la suite

Publicités

« Chut, les enfants lisent »: Corne de licorne et pet de dragon

106943797

Voilà un nouveau livre que je vous conseille, pour les enfants de 4 à 10 ans: Corne de licorne et pet de dragon de Claire Ubac et Irène Bonacina.

Il s’agit d’un livre très drôle, qui prend à contrepied les histoires classiques à base de dragons, licornes et autres êtres fantastiques qui sont toujours parfaits et résolvent tous les problèmes en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Un livre très drôle donc qui fait souvent mourir de rire mon fils (mention toute particulière au dragon qui pète des flammes bien sûr) mais le tient aussi en haleine alors qu’il est habituellement plutôt fan des documentaires.

Histoire

Ici, les héros sont tous des êtres fantastiques un peu déglingués, parfois même rejetés par leur communauté. On partage les aventures d’un dragon qui pète le feu par le mauvais endroit, une sirène qui chante terriblement faux, une licorne à la corne bien trop petite et un basilisc qui ne foudroie personne du regard tant il louche… Tous ces personnages sont émouvants de par leurs imperfections. Ils en souffrent tellement qu’ils décident de se rendre chez la bonne mère l’Oie, qui est censée pouvoir guérir toutes les infirmités. Cette bonne mère l’Oie va vite se révéler une vaste fumisterie, un piège destiné à attirer tous ces bras cassés pour les exploiter. Et nos héros ne vont donc pouvoir compter que sur eux mêmes, avec leurs imperfections qu’ils réussiront au final à transformer en atouts, afin de se tirer de ce mauvais pas et de libérer tous leurs camarades de galère.

Mon avis

Ce livre permet plusieurs lectures, en fonction de l’âge de l’enfant et de son humeur du moment. C’est tout d’abord un livre léger et très drôle. Les illustrations sont originales et rigolotes, mes enfants aiment beaucoup y chercher des petits détails. Il parlera à coup sûr aux enfants qui à ce âge là se marrent d’un rien…

Mais c’est aussi un livre qui permet de parler de l’acceptation de soi, des imperfections de chacun, de la force que l’on peut en tirer. Une jolie histoire qui parle de la cruauté, des illusions, de la solidarité, de beaucoup de notions qu’on peut ou non décider de creuser avec son enfants.

104000235
Je participe avec cet article à « Chut, les enfants lisent » du blog http://www.devinequivientbloguer.fr qui vous permet de découvrir plein de chouettes livres pour enfants au travers des blogs participants.